Make your own free website on Tripod.com
l'ambassadeur de la poutine

L'ambassadeur de la poutine : Vladimir Poutine

Il y a environ 50 ans, un garçon est né dans la petite ville de Warwick au Québec. Il a vu le jour en 1952 dans un bungalow près de l'endroit où est la fromagerie Kingsey. Il était connue à ce jour sous le nom de Vladimir Tremblay. Dès son jeune âge, il goûta à la poutine. Ce fut un rêve pour lui! Sa passion était née : Manger d'la poutine. Il aimait tellement la poutine, qu'il changea son nom pour Vladimir Poutine. La deuxième passion de Poutine était la politique. Il décida donc de se lancer en politique après de grandes études en science politique à l'université de Warwick en Angleterre. Il s'installa à Warwick dans une maison sur la route 116. Il se présenta contre Yvon Valières au sein du parti Québécois. Malheureusement, il ne fut pas élu. Son nom n'avait pas donné confiance aux électeurs même si sa campagne électorale était fantastique. Il voulait faire baisser le prix de la poutine au Québec. Il voulait que ce soit un aliment non-taxable comme le lait ou le beurre. Il voulait créer une régie de la poutine pour que le prix de la poutine n'augmente pratiquement jamais. Quelques années plus tard, la prix de la poutine explosa. Poutine travaillait alors à la cantine W de Warwick où il y a de la très bonne poutine. Furieux, il se monta un groupe terroriste: Le front de libération de la Poutine (FLP). Le but de ce groupe terroriste était de prendre le pouvoir au Québec pour que la poutine devienne le seul met au monde !!! Il trouva ses fonds pour acheter armes et bombes en vendant la Cantine W. Ayant juste assez d'armes et d'homme pour prendre l'assemblée nationale, il décida de se rendre à Québec en Électronique bazou pour ne pas attirer l'attention. Malheureusement, l'électronique bazou tomba en panne sur la 20. Une auto-patrouille s'arrêta pour les aider et ils furent tout de suite reconnu car le groupe terroriste était déguisé en poutine. Jugé par la cour suprême du Canada, l'amateur de poutine fut seulement déporté en Russie. La cour du Suprême a donné ce verdict car on ne peut reprocher à un homme d'aimer autant la poutine. Vladimir fut déporté en Russie car c'est un des seul pays au monde où la poutine n'est pas accepté comme met. En Russie, Vladimir devint président pour enfin réaliser son rêve :

Que la poutine devienne la bouffe préféré de tout être humain sur TERRE

Retour à l'accueil